Dirigeables de demain


Les innovations essentielles dans les projets actuels de dirigeables se concentrent dans quatre directions distinctes :

  1. Vectorisation

Il s’agit essentiellement de renforcer la puissance des moteurs et des hélices, pour espérer être plus fort que les effets complexes et mal maîtrisés du vent près du sol.

  1. Variation de portance

En vol, la portance du dirigeable est égale ou très proche de son poids. C’est pour cette raison que l’appareil est malmené près du sol dans le vent : le vent le soulève trop facilement et l’empêche d’atterrir. La variation de portance consiste à comprimer une partie de l’hélium dans des réservoirs sous pression à bord. Le dirigeable devient ainsi « plus lourd que l’air », et son poids le plaque au sol à l’atterrissage.

  1. Hybridation

Le parti est pris d’être toujours « plus lourd que l’air », au décollage comme en vol. Quand il a une vitesse par rapport à l’air, le dirigeable est cabré de façon à créer une portance « dynamique »complémentaire à la portance « statique » de l’hélium. Quand il décolle et quand il se pose, des hélices assurent le complément de portance nécessaire.

  1. Fond plat à coque rigide

    DS1500_Dirigeable_Dirisolar

    Dirisolar DS1500

La forme de l’enveloppe est dissymétrique entre le haut et le bas. Le haut est bien galbé tandis que le bas l’est moins et proche d’une surface plane. Cette dissymétrie fait que près du sol, le vent plaque l’appareil au sol au lieu de le soulever.

 

 

 

Dirigeables aujourd’hui dans le monde et en France

Les progrès technologiques de ces trente dernières années dans de nombreuses industries apportent des possibilités nouvelles et essentielles pour les dirigeables.

Dans les matériaux, dans les tissus et les tendeurs, dans les moteurs électriques, les batteries et les capteurs solaires, les avancées viennent servir les projets de nouveaux dirigeables. Les logiciels très performants d’aujourd’hui permettent des dimensionnements et des simulations numériques de vol qui ouvrent des perspectives immenses.

ZeppelinNT

En 2001 a eu lieu la mise en service du Zeppelin NT en Allemagne. Il s’agit du seul appareil effectuant aujourd’hui des vols commerciaux. Ce dirigeable atteint une disponibilité de l’ordre de 66%, supérieure à celle de tous les autres dirigeables existant ou ayant existé. Mais ce taux inégalé de disponibilité n’a pas permis à cet appareil le succès commercial tant attendu : six appareils seulement ont été vendus depuis 2001.

Après la mise en service du Zeppelin NT, le renouveau des dirigeables est lancé. Une trentaine de projets innovants sont nés aux USA, en Angleterre, en Allemagne, en Russie et en France, où ils sont les plus nombreux. La création en 1998 de la classe 5 ULM a permis à huit chercheurs/entrepreneurs individuels, passionnés par la problématique du dirigeable, de réaliser un prototype habité comportant chacun une innovation majeure. La réglementation française permet en effet à ces appareils homologués ULM de voler sous la seule responsabilité du constructeur, sans avoir besoin de certification ou d’autorisation par les organismes étatiques. Cette facilité, que nous envient les autres pays, doit absolument être préservée.

Grâce à ces facilités, c’est en France que l’émulation est la plus forte entre les porteurs de projet et que la mutualisation des avancées s’effectue le mieux et au bénéfice de tous.

Ainsi est-il aujourd’hui probable que la percée décisive du renouveau des dirigeables aura lieu en France.