Dirigeables d’hier


Histoire des dirigeables

L’histoire des dirigeables et l’aventure du vol humain libre commence le 21 novembre 1783 avec Pilâtre de Rozier et le marquis d’Arlandes, qui volent depuis la Muette jusqu’à la Butte aux Cailles avec une « montgolfière », un ballon gonflé à l’air chaud. Seulement dix jours plus tard, Charles et Robert volent jusqu’à 3000 mètres d’altitude avec un ballon gonflé à l’hydrogène. Ces deux ballons ne sont pas « dirigés », ils sont poussés par le vent.

En 1852, un ingénieur français, Henri Giffard, conçoit et fait voler le premier ballon « dirigeable », équipé d’un moteur et d’un hélice, qui rallie Paris à Saint Quentin en Yvelines.

En 1884, Charles Renard et Arthur Krebs réalisent à bord du dirigeable « La France » le premier vol en circuit fermé, à partir du hangar Y à Meudon.

En 1900, le comte Ferdinand von Zeppelin fait voler son premier dirigeable à enveloppe rigide.

graf_dirigeable_Z

1910-1914, le première compagnie commerciale de transport aérien régulier, la DELAG, voit le jour en Allemagne et transporte plus de cent mille passagers avec des dirigeables.

6 mai 1937, le dirigeable Hindenburg s’écrase dans le New Jersey. Ce tragique accident amènera la fin de l’utilisation des dirigeables pour le transport commercial de passagers .